• Le salaire de la peur

     

     

    Le salaire de la peur 

     

     

                                                  Yves Montant               Charles Vanel

                                                                                                                     

    Le salaire de la peur                          Le salaire de la peur   

                                                                                                                                                                                                                                                                        

                                      

    Musique de Georges Auric

     

    Date de sortie en salle : 22 avril 1953

    Réalisateur : Henri Gorges Clouzo

    Scénaristes : Henri-Georges Clauzot, Réné Wheeler

    Acteurs : Charles Vanel, Yves Montand, Peter Van Eyck, Folco Lulli, Dario Moréno

     

    Le salaire de la peur

     

     

    Le film est tiré du roman de Georges Arnaud. Il fut à l'époque l'un des films les plus chers du cinéma français.

    Il a reçu trois récompenses dont celui du festival de Canne en 1953  et Charles Vanel reçu le prix d'interprétation masculine.

     

    L'histoire

    Dans une agglomération déshéritée d'un pays sud-américain.

    Quatre marginaux se trouvent réunis pour une périlleuse aventure : l'italien Luigi (Folco Lulli) un germanique (Peter Van Eick) Mario (Yves Montand) et Mr Jo (Charles Vanel).

    Contre une très importante prime, ils doivent livrer à plus de cinq cent kilomètres une très grande quantité de nitroglycérine destinée à souffler un incendie de pétrole.

    Tout le parcours est fort dangereux et le premier camion conduit par Luigi explose. Ne reste plus que Mario et Jo qui reste terrorisé par la peur depuis l'explosion du premier camion. Mario en profite et s'affirme comme chef de l'expédition. Jo meurt atrocement.

    ==================

    Le rôle fut proposé à Jean Gabin qui le refusa pensant que jouer un rôle de lâche risquait d'entacher sa carrière.

    Le tournage commença en 1951 mais suite à la noyade accidentelle de deux soldats, le tournage ne reprit qu'en 1952.

    Le tournage a été tourné en partie dans l'ancien camp de Saliers sur la commune d'Arles ou sept cent Roms furent internés par le régime de Vichy entre 1942 et 1944. Il a également été tourné à la Baume sur les communes de Poulx et Sanilhac-Sagriès dans le Gard.

    La bambouseraie de Prafrance (Anduze) fut le lieu du tournage de nuit où le camion roule sur les tôles. Les puits et derricks furent construits en Camargue. C'est sur la D979 entre Nimes et Uzès, dans les virages de cette route traversant le camp des garrigues que la scène d'Yves Montant zigzaguant fut tournée. L'endroit où Charles Vanel trouve la mort en passant sous les roues du camion dans le trou remplit de pétrole se trouve sur la rive gauche du Gardon. En 2002, lors de la crues du Gardon, certains on pu redécouvrir cet endroit entre l'ancien hôtel et la source de la Canelle. Car depuis des décennies trois mètres de sable, d'alluvions et de la végétation de la ripisylve recouvraient l'endroit. 

    Le 7e régiment du génie d'Avignon a fabriqué une portière sur cincenelle afin de faire transporter le matériel sur l'autre côté de la rive gauche inaccessible par le nord ainsi que le ponton situé au-dessus du ravin. Les débris de celui-ci gisait dans la combe jusqu'en 1990.

    La route où le camion d'Yves Montand tombe dans la combe est située sur la route de la Baume (ancienne D 127) en limite de Poulx.

    Les débris de celui-ci recouverts par d'autres gisaient au fond de la combe jusqu'en 1990. Par la suite un nettoyage de la combe de Signore a été effectué pour enlever cinquante carcasses. Il fallu un hélicoptère afin d'hélitreuiller les débris qui furent au préalable découpés au chalumeau et  à la disqueuse.

     

     

    Bande annonce

     

     

     

    « Le corniaud. Bourvil-Louis de Funes

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 14 Février 2017 à 09:04

    C' est un film qui a marqué son époque, et qui nous est reproposé de temps en temps.

    En plus de l' expédition, il fallait que les acteurs soient champion de la physionomie

     Bonne journée

      Amitié

      • Mardi 14 Février 2017 à 19:41

        Il est repassé il y a quelque temps à la télévision. J'aime le revoir et j'ai toujours autant de frissons chaque fois que je le visionne.

        C'était de grands acteurs pas comme ceux d'aujourd'hui. Ils pouvaient jouer n'importe quel rôle.  

        Bonne soirée.

        Amitié.

    2
    Mardi 14 Février 2017 à 09:35

    un grand classique

    je pensais justement hier que tu n'avais pas publié depuis un certain temps.

    voir aussi "taxi pour Tobrouk"...

    dominique

     

      • Mardi 14 Février 2017 à 19:49

        C'est la première fois que j'ai vu Charles Vanel et je suis tombée "amoureuse" de cet acteur et encore plus tout au long de sa carrière.

        Je voudrai faire au moins un article par mois mais voilà... je ne vois pas le temps passer. En ce moment soit je suis encore en janvier ou alors déjà en mars. Mais je ne suis jamais à la bonne date, mois ou année...

        Et puis j'ai eu un soucis avec mon tableau. Je ne pouvais pas sortir de dedans. Mon curseur ne voulait rien savoir. J'ai passé plusieurs soirées et rien à faire et par magie hier, j'en suis sortie sinon j'allais t'appeler à mon secours. 

        Oui, un taxi pour Tobrouk avec Lino Ventura. C'est un très beau film aussi.

        Bonne soirée papydom.

      • Mardi 14 Février 2017 à 19:55

        tu sais il ne faut pas hésiter à me mettre à contribution : ça te fera gagner du temps

         

      • Mardi 14 Février 2017 à 20:06

        Oui, je sais bien que je peux compter sur toi et c'est vrai que j'aurai gagné du temps. Mais j'aime bien comprendre ce qui ne va pas et essayer de me débrouiller seule. Pour hier, je n'ai pas compris pourquoi ça a fonctionné du premier coup.

    3
    Mardi 14 Février 2017 à 11:10

    ah oui Marie Jo , c'est un film extra !! ça c'était des acteurs !!! des vrais j'aime ... !!!

    il y a longtemps que je l'ai vu !!  un plaisir de voir la bande annonce ... !

    merci gros bisous bel am A+

      • Mardi 14 Février 2017 à 19:56

        Oui, de vrais acteurs. Je me le visionne de temps à autre car la télévision parfois pour ne pas dire bien souvent...

        Avant, je connaissais beaucoup sur les films et mais mon pauvre cerveau... Internet est super car en lisant pour faire mon article je me disais  : mais oui, c'est vrai ; j'avais oublié et ça me revient mais ça repart ou ça repartira. Dommage mais parfois j'avoue que j'ai envie d'en pleurer.

        Bisous et bonne soirée à vous deux.

      • Mardi 24 Avril à 21:58

        merci Marie Jo ... ...

        gros bisous  A+

        amicalement

      • Mardi 24 Avril à 22:37

        Il y a peu de temps que je pensais à ce blog, il y a très très très longtemps qu'il stagne le pauvre. 

        Il faudra que je publie un de ces quatre.

        Bonne soirée et bisous à vous deux.

    4
    Mardi 14 Février 2017 à 13:20

    Un film que j'ai vu il y a bien longtemps et que j'ai beaucoup aimé !!

    Bonne journée, bisous

      • Mardi 14 Février 2017 à 19:59

        C'est un film très marquant. Il est de 1953 et moi de 56 et j'en ai toujours entendu parler. La première fois que je l'aie vu, j'ai été prise par l'histoire et les acteurs dont Charles Vanel que je découvrais et qui a fait une très belle carrière cinématographique.

        Bonne soirée calacaline. Bisous.

    5
    Samedi 4 Mars 2017 à 13:35

    Super film, très bon acteur.

    Bonne journée.

      • Samedi 4 Mars 2017 à 17:15

        Bonjour Denis,

        C'est un film que j'aime beaucoup. L'histoire, les acteurs et en noir et blanc ce que je préfère.

        Bonne fin de journée.

    6
    Mercredi 13 Septembre 2017 à 22:03

    Bonsoir Mari-jo,

    Je découvre cet autre blog  et ce joli film des années 53........ donc l'histoire se passe dans le sud américain......

    Mais en regardant bien   

     C'est l'Amérique en France

    Bien que l'action du Salaire de la peur soit censée se situer dans une contrée imaginaire d'Amérique Centrale, l'équipe du film n'a jamais eu à se déplacer si loin pour créer l'illusion de ces paysages. Le tournage a en effet exclusivement pris place en Provence, où tous les nombreux décors ont été reconstitués. La ville de Las Piedras a ainsi été entièrement restituée à 25 kilomètres de Nîmes, avec de fausses maisons, un faux cimetière et de faux immeubles. Même la rue principale complètement cahoteuse n'est pas d'origine......
    la suite ici.
     
    Mais cela rappel notre jeunesse depuis il est devenu un remake
     
    Joli façon de redonner vie à ses beaux films
    Bonne soirée
    amitiés
     

     

    7
    Jeudi 14 Septembre 2017 à 15:03

    Bonjour jm,

    J'ai regardé le  lien. Je l'ai vu lorsque j'aie fait l'article et y ai pris quelques renseignements pour l'article. Il y a tellement à dire sur ce film culte.

    Merci d'être venu. Il y a un moment que je n'ai rien mis sur celui-ci. Ca prend beaucoup de temps et cette année, je dois avouer que le temps passe vite et que j'ai guère de temps pour faire tout ce que voudrai faire.

    Bonne journée.

    Amitiés.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :